Deux otages d'Al-Qaïda tués par erreur au Pakistan par un drone américain

le , mis à jour à 17:49
0
Deux otages d'Al-Qaïda tués par erreur au Pakistan par un drone américain
Deux otages d'Al-Qaïda tués par erreur au Pakistan par un drone américain

Deux otages occidentaux d'Al-Qaïda, l'Américain Warren Weinstein et l'Italien Giovanni Lo Porto, ont été tués par erreur en janvier lors d'une opération américaine à la frontière pakistano-afghane, tandis qu'une autre opération a permis d'éliminer le porte-parole du réseau extrémiste, l'Américain Adam Gadahn, a annoncé la Maison Blanche ce jeudi.

Selon le Wall Street Journal, les deux otages ont été tués au cours des frappes opérées par un drone. C'est la première fois qu'un otage est tué par accident dans une frappe américaine menée par un drone, d'après le quotidien américain.

L'Américain Warren Weinstein, un travailleur humanitaire américain, avait été kidnappé par Al-Qaïda le 13 août 2011 au Pakistan, à son domicile de Lahore (est). Giovanni Lo Porto avait disparu au Pakistan en 2012. Employés par l'ONG Welt Hunger Hilfe, les deux otages s'occupaient de construire des logements d'urgence après des inondations dévastatrices en 2010 au Pakistan, qui avaient touché jusqu'à 21 millions de personnes.

«Nous allons réfléchir aux leçons que nous pourrons tirer de cette tragédie»

Avec un dirigeant américain d'Al-Qaïda, Ahmed Farouq, ils ont péri dans une opération militaire américaine à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, une zone très instable, lors d'une opération «contre un complexe lié à Al-Qaïda».

«Je veux exprimer ma douleur et faire part de mes condoléances aux familles de deux otages qui ont été tués de manière tragique lors d'une opération américaine antiterroriste», a déclaré Barack Obama lors d'une brève allocution à la Maison-Blanche ce jeudi après-midi.

Le président américain a fait part de sa «douleur» et a présenté «ses plus sincères excuses aux familles des otages», tout en «assumant l'entière responsabilité de cette opération». «Nous allons réfléchir aux leçons que nous pourrons tirer de cette tragédie et aux changements qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant