Deux offres recommandées pour la reprise de la SNCM-Syndicats

le
0

MARSEILLE, 24 septembre (Reuters) - Les administrateurs judiciaires mandatés par le tribunal de commerce de Marseille recommandent de retenir les offres du consortium d'entreprises Corsica Maritima ou du transporteur corse Patrick Rocca pour la reprise de la SCNM, a-t-on appris jeudi de sources syndicales. Ils prônent donc le rejet des offres de Baja Ferries, en liaison avec le groupe STEF STF.PA , et de la société d'investissement Med Partners de Christian Garin, ancien président du port de Marseille, a-t-on appris de même source. Le tribunal de commerce de Marseille examinera vendredi ces offres, une étape cruciale pour la compagnie maritime placée en redressement judiciaire en novembre dernier et qui emploie 2.000 personnes, dont 1.450 en CDI. La décision sera mise en délibéré, probablement autour de la mi-octobre selon une source judiciaire. Les offres restent conditionnées à la résolution des contentieux européens qui pèsent lourdement sur l'avenir de la compagnie maritime, dont l'actionnaire majoritaire est Trandev, coentreprise entre Veolia VIE.PA et la Caisse des dépôts. (Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant