Deux nouvelles molécules contre la calvitie

le
0
Testés avec succès chez l'homme, les deux produits appartiennent à une nouvelle classe de médicaments.

Après 40 ans, la plupart des hommes voient leurs cheveux se raréfier. Mais la calvitie androgénétique peut débuter bien avant: elle concerne environ 15 % des hommes à l'âge de 20 ans, 30 % à 30 ans et un sur deux à 50 ans. Pour lutter contre cette calvitie les moyens ne sont pas légions. Seuls deux médicaments sont pour le moment efficaces: le finastéride et le minoxidil.

Une nouvelle classe de médicaments pourrait bientôt voir le jour: celle des analogues des prostaglandines, selon une étude publiée en ligne le 26 octobre sur le site de la fédération américaine de biologie. L'équipe du Dr Valérie Randall, de l'université de Bradford au Royaume-Uni, a ainsi testé l'efficacité du bimatoprost, sur la pousse des poils en menant trois séries d'expériences: deux sur des lignées de cellules humaines et une chez la souris. Sur les lignées cellulaires de folli...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant