Deux nouvelles interpellations dans l'enquête sur l'attentat de Nice

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    PARIS, 26 juillet (Reuters) - Deux personnes ont été 
interpellées et placées en garde à vue à Nice lundi dans le 
cadre de l'enquête sur l'attentat du 14 juillet sur la promenade 
des Anglais, a-t-on appris mardi de source judiciaire. 
    Ces deux nouvelles interpellations interviennent alors que 
les enquêteurs cherchent toujours à établir les soutiens 
logistiques et les complicités dont aurait pu bénéficier 
l'auteur de l'attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a ajouté 
cette source.  
    Selon une source proche de l'enquête, les deux hommes placés 
en garde à vue lundi figurent sur des photographies retrouvées 
dans le téléphone portable du Tunisien de 31 ans.      
    A ce stade, cinq personnes de l'entourage de l'auteur de 
l'attaque ont déjà été mises en examen et écrouées dans cette 
enquête pour association de malfaiteurs criminelle ouverte par 
le parquet de Paris.  
    Quatre-vingt quatre personnes ont été tuées le 14 juillet 
dernier à Nice lorsque Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé au 
volant d'un poids lourd dans la foule venue regarder le feu 
d'artifice sur la promenade des Anglais. 
    Selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par le 
procureur de Paris la semaine dernière, Mohamed Lahouaiej 
Bouhlel a bénéficié de "soutiens" et de "complicités" dans la 
préparation et l'accomplissement de son acte qu'il semble avoir 
"mûri" pendant plusieurs mois  ID:nL8N1A76PV .    
    L'attaque, qui a également fait plus de 300 blessés, a été 
revendiquée par le groupe Etat islamique. 
 
 (Marine Pennetier, avec service France, édité par Benoît Van 
Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant