Deux nouveaux suspects identifiés pour l'attentat de Lockerbie

le
0

15 octobre (Reuters) - Les enquêteurs britanniques et américains ont identifié deux Libyens soupçonnés d'avoir participé à l'attentat de 1988 contre un avion de la Pan Am qui avait explosé au-dessus de l'Ecosse, faisant 270 morts, ont annoncé jeudi les autorités judiciaires écossaises. Le Boeing 747 de la Pan Am, qui assurait la liaison Londres-New York, avait explosé au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie le 21 décembre 1988. En 2001, le Libyen Abdel Basset al Megrahi a été condamné à la réclusion à perpétuité pour sa participation à l'attentat. Décédé en 2012, il reste la seule personne condamnée dans cette affaire. Selon un porte-parole du Scottish Crown Office, les deux Libyens, dont l'identité n'a pas été révélée, sont soupçonnés d'avoir participé à l'organisation de l'attentat avec Megrahi. Une lettre faisant état des soupçons concernant les deux hommes a été adressée aux autorités libyennes. Leur aide est sollicitée pour que les suspects soient interrogés à Tripoli, a précisé le porte-parole. En 2003, Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen de l'époque, avait reconnu la responsabilité de son pays dans l'attentat et indemnisé les familles des victimes, mais n'avait pas reconnu avoir donné l'ordre de commettre l'attentat. Megrahi, qui a toujours clamé son innocence, est mort en Libye en 2012, trois ans après avoir été libéré pour raison humanitaire. Il souffrait d'un cancer en phase terminale. (Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant