Deux navires de guerre américains font route vers le Yémen

le
0

WASHINGTON, 20 avril (Reuters) - La marine américaine a envoyé un porte-avions et un croiseur lance-missiles dans les eaux à proximité du Yémen, afin d'y mener des opérations de sécurité maritimes, a annoncé lundi un porte-parole du Pentagone en démentant que ces bâtiments de guerre soient chargés d'intercepter des cargaisons d'armes iraniennes. L'Iran chiite est allié aux miliciens chiites Houthis, qui ont conquis une grande partie du Yémen malgré les frappes aériennes menées contre eux depuis le 26 mars par une coalition arabe sous conduite saoudienne. Le porte-avions Theodore Roosevelt et le croiseur d'escorte Normandy ont appareillé dimanche des eaux du Golfe pour la mer d'Oman, a précisé le porte-parole, le colonel Steve Warren. Ils y rejoindront sept autres navires de guerre américains d'ores et déjà dans les eaux au large du Yémen: deux contre-torpilleurs, deux chasseurs de mines et trois navires amphibies, lesquels ont à leur bord 2.200 "Marines". Selon un responsable américain, la présence de navires américains au large du Yémen donne aux dirigeants américains des possibilités d'agir en cas d'aggravation de la situation. A la Maison blanche, le porte-parole Josh Earnest a reconnu que les autorités américaines étaient inquiètes quant aux livraisons d'armes par Téhéran aux Houthis. "Nous avons eu des éléments montrant que les Iraniens fournissaient des armes et d'autres formes de soutien aux Houthis au Yémen", a-t-il dit. (David Alexander; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant