Deux morts et six casques bleus blessés en Centrafrique

le
0

BANGUI, 11 octobre (Reuters) - Deux personnes ont été tuées dans la nuit à Bangui et six casques bleus burundais et camerounais ont été blessés dans une embuscade, rapporte samedi la mission des Nations Unies en République centrafricaine (Minusca). Des tirs à la mitrailleuse et à l'arme lourde avaient fait au moins huit morts jeudi, selon la Croix-Rouge, après plusieurs jours de tension entre les communautés chrétienne et musulmane, dont les affrontements ont fait plusieurs milliers de morts et un million de déplacés depuis deux ans. Les miliciens chrétiens "anti-balaka" ont réclamé cette semaine la démission de la présidente par intérim, Catherine Samba-Panza, au pouvoir depuis janvier. Les deux tués de la nuit sont un gendarme et le chef d'une milice anti-balaka. Les caques bleus, dont deux se trouvent dans un état grave, sont quant à eux tombés dans une embuscade dans un quartier proche de l'aéroport, selon Myriam Dessables, porte-parole de le Minusca. Les Nations unies ont pris fin septembre la relève de l'Union africaine dans la mission de maintien de la paix et prévoient de doubler leurs effectifs dans le pays pour les porter à 12.000 hommes. (Crispin Dembassa-Kette, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant