Deux morts dans les crues des Pyrénées

le
4
VIGILANCE ROUGE AUX CRUES DANS LES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES ET VIGILANCE ORANGE AUX ORAGES DANS LE QUART NORD-EST
VIGILANCE ROUGE AUX CRUES DANS LES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES ET VIGILANCE ORANGE AUX ORAGES DANS LE QUART NORD-EST

TOULOUSE (Reuters) - Une partie du sud-ouest de la France restait mercredi sous la menace d'inondations après une crue exceptionnelle dans les Pyrénées où deux personnes sont mortes noyées.

La ville de Lourdes, haut lieu de pèlerinage, est particulièrement touchée et la saison touristique débute dans le chaos.

Une automobiliste de 70 ans est morte noyée mercredi soir à Pierrefitte-Nestalas (Hautes-Pyrénées) en tentant de sortir d'une voiture frappée de plein fouet par l'arrivée d'une lame d'eau, a-t-on appris auprès de la préfecture du département. Le mari de la victime a été récupéré sain et sauf par les secours.

Un homme de 75 ans est mort mercredi emporté par un torrent en crue à Luz-Saint-Sauveur, dans le même département, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur BFM TV.

Les Hautes-Pyrénées, où une décrue s'est amorcée, sont passées dans l'après-midi de "vigilance rouge" à "orange". Les Pyrénées-Atlantiques restaient en "vigilance rouge". Les Landes et la Haute-Garonne sont également en "vigilance orange".

Venu à Lourdes avec la ministre de l'Ecologie Delphine Batho, Manuel Valls a appelé les populations des vallées pyrénéennes à la plus extrême vigilance.

Le gave de Pau, qui traverse Lourdes, est en crue depuis mardi sous l'action conjuguée de fortes pluies et d'une fonte des neiges consécutive au réchauffement des températures. Des maisons, des tronçons de routes, un pont ont été emportés dans la région.

Les Sanctuaires de Lourdes, notamment la grotte, sont envahis par les eaux. La rivière restait mercredi à quatre mètres au-dessus de son niveau normal.

"Nous pourrons difficilement rouvrir avant la fin de la semaine", a déclaré sur BFM TV le porte-parole du diocèse, Mathias Terrier. Un pèlerinage, au moins, a été annulé.

Interrogé par Le Figaro, le maire de Lourdes, Jean-Pierre Artiganave, invite les pèlerins "qui devaient venir dans les 4 à 5 jours à reporter ou annuler leur venue".

"DES DIZAINES D'HÔTELS ET DE COMMERCES" FERMÉS

Manuel Valls a annoncé l'envoi de renforts en hommes et en matériel, notamment deux hélicoptères supplémentaires pour les hélitreuillages, "pour faire face à ces crues qui sont tout à fait exceptionnelles".

Selon le ministre, 2.800 personnes ont été évacuées ou mises à l'abri.

"C'est un phénomène météo exceptionnel, mais il y aura des leçons à en tirer", a déclaré Delphine Batho.

En octobre dernier, d'importantes inondations ont causé pour deux milliards de dégâts à Lourdes.

La ministre déléguée au Tourisme et au Commerce, Sylvia Pinel, se rendra également sur place. Hôtels et restaurants de la ville basse ont été endommagés par la crue.

"Des dizaines d'hôtels et de commerces ne pourront plus rouvrir de la saison et des pèlerinages sont annulés. Les dégâts sont considérables. Des emplois seront aussi donc touchés. Des particuliers ont aussi leurs logements complètement engloutis", précise Jean-Pierre Artiganave dans Le Figaro.

"Cela, bien évidemment, a aussi un coût pour la commune. On chiffrera tout cela plus tard. Je pense qu'un arrêté de catastrophe naturelle sera pris", ajoute-t-il.

Manuel Valls a souhaité sur BFM TV que l'état de catastrophe naturelle soit "rapidement" déclaré.

Partie des Hautes-Pyrénées, la crue du gave de Pau était mercredi "en cours de propagation dans les Pyrénées-Atlantiques", a indiqué la préfecture.

En Haute-Garonne, la décrue est amorcée sur le cours supérieur de la Garonne. Plus au sud, des hélicoptères ont effectué des reconnaissances dans les secteurs sinistrés et tenté "un contact avec les communes et les populations les plus isolées".

Trente neuf départements d'un grand quart Nord-Est, notamment l'Ile-de-France, ont été placés mercredi en vigilance orange aux orages.

Selon Météo France, des orages violents devaient frapper les départements concernés "dans l'après-midi jusqu'en soirée".

Sophie Louet et Marine Pennetier avec Guillaume Serries à Toulouse, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mercredi 19 juin 2013 à 18:30

    "Trente neuf départements d'un grand quart Nord-Est, notamment l'Ile-de-France, ont été placés mercredi en vigilance orange aux orages."De toutes façons, Météo France se doit d'être en Alerte Orange pour une raison ou une autre 24 h sur 24 et 365 jours par an! Le grand Est est en Alerte Orange pour les orages depuis 12:00. Il est 19:00 et pas l'ombre d'un orage à l'horizon. L'orage le plus proche est à environ 400 km de la zone en alerte avec un vent nul.

  • kurki le mercredi 19 juin 2013 à 17:44

    Hollande a semé le désordre, il récolte la tempête et la grêle. Et ce n'est qu'un début !

  • Gary.83 le mercredi 19 juin 2013 à 17:18

    gouverner c'est pleuvoir a dit Hollande !!!

  • LeRaleur le mercredi 19 juin 2013 à 16:33

    Lourdes, le miracle n'est pas venu. Mais ça fera toujours un stock d'eau bénite.