Deux morts dans l'incendie d'un immeuble à Saint-Denis

le
0
INCENDIE D'UN IMMEUBLE À SAINT-DENIS
INCENDIE D'UN IMMEUBLE À SAINT-DENIS

PARIS (Reuters) - Deux personnes ont été tuées et plus d'une dizaine d'autres blessées dans l'incendie d'origine indéterminée d'un immeuble à Saint-Denis, dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès de la préfecture de Seine-Saint-Denis.

L'incendie s'est déclaré vers 01h00 du matin au rez-de-chaussée de l'immeuble situé rue Gabriel Péri, a précisé la préfecture.

Neuf personnes ont été grièvement blessées, quatre plus légèrement et deux pompiers ont été brûlés lors de l'intervention, a-t-on appris de même source.

Selon le maire-adjoint de Saint-Denis délégué à l'urbanisme et l'habitat, le sinistre serait lié à la vétusté de l'immeuble.

"On est là devant un énième drame de l'insalubrité de l'habitat. C'est un immeuble insalubre depuis longtemps, un immeuble occupé tout en étant abandonné par la plupart de ses propriétaires", a dit Stéphane Peu au micro de France Info.

Plus de 200 pompiers ont été dépêchés sur place pour éteindre les flammes et les immeubles situés à proximité ont été évacués par mesure de précaution.

La ministre du Logement, Cécile Duflot, s'est rendue sur place et a assuré que les occupants seraient relogés "dans la journée".

Elle s'est élevée contre les pratiques des "marchands de sommeil", qui "provoquent des drames chaque année".

"On ne peut pas tolérer qu'aujourd'hui dans notre pays des gens vivent dans des situations qui soient si dangereuses", a-t-elle déclaré à la presse.

"Ça renforce la détermination du gouvernement et la mienne de considérer que le logement est un bien de première nécessité", a ajouté la ministre.

Stéphane Peu a précisé que la commune de Saint-Denis comptait environ 2.000 logements insalubres.

Marine Pennetier, Henri-Pierre André et Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant