Deux missiles tirés du Yémen vers l'Arabie saoudite interceptés

le
0
    DUBAI, 10 octobre (Reuters) - La coalition arabe formée par 
l'Arabie saoudite pour combattre les miliciens Houthis et leurs 
alliés au Yémen a intercepté deux missiles tirés dimanche en 
direction du territoire saoudien et de la province yéménite de 
Marib, rapportent lundi les médias officiels saoudiens. 
    Les avions de la coalition ont bombardé les deux bases d'où 
les missiles avaient été tirés, l'une dans la capitale yéménite 
Sanaa et l'autre dans la province de Saada, fief des Houthis 
dans le nord du pays, précise l'agence Saudi Press. 
    L'agence de presse des Houthis, Saba News, affirme que l'un 
des missiles a atteint sa cible, une base de l'armée de l'air 
saoudienne près de la ville de Taëf, et provoqué une "énorme 
explosion".  
    Ces missiles ont été tirés au lendemain du bombardement par 
les avions de la coalition saoudienne d'un bâtiment de Sanaa 
dans lequel se déroulait une veillée funéraire et qui a fait 
jusqu'à 140 morts, selon l'estimation d'une agence de l'Onu. 
    Le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a fait part 
dimanche à son homologue saoudien, Adel al Djoubeïr, et au 
prince héritier Mohamed ben Salman de la "vive préoccupation" de 
Washington et appelé Ryad à faire en sorte "qu'un tel incident 
ne se reproduise pas". 
 
 (Celine Aswad, avec Yeganeh Torbati avec Washington; Tangi 
Salaün pour le service français, édité par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant