Deux missiles à courte portée tirés de Corée du Nord

le
0
 (Actualisé avec rupture des liens commerciaux nord-Sud) 
    SEOUL, 10 mars (Reuters) - L'armée nord-coréenne a tiré deux 
missiles balistiques à courte portée au large de sa côte 
orientale aux premières heures de jeudi, rapporte l'état-major 
sud-coréen.  
    Lancés de Wonsan, ils ont parcouru environ 500 kilomètres 
avant de s'abîmer en mer. Le gouvernement japonais a aussitôt 
adressé une protestation officielle à Pyongyang via son 
ambassade de Pékin et son Conseil de sécurité national s'est 
réuni dans la matinée.  
    Les autorités nord-coréennes ont par ailleurs annoncé 
l'annulation de tous les accords commerciaux et des projets de 
coopération économique avec la Corée du Sud ainsi que la 
"liquidation" des biens des entreprises sud-coréennes présentes 
sur leur territoire. 
    Cette présence se limite essentiellement au secteur 
touristique des monts Kumgang et à la zone industrielle 
conjointe de Kaesong, à laquelle Séoul a cessé de coopérer le 
mois dernier, après l'essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier 
et le tir d'une fusée assimilé à un test de missile à longue 
portée en février. 
    Le Comité pour la réunification pacifique, chargé des 
relations bilatérales, promet en outre "une fin tragique" à la 
présidente sud-coréenne Park Geun-hye et à son parti. 
    L'armée nord coréenne avait déjà tiré six roquettes la 
semaine dernière de Wonsan, en présence du dirigeant Kim 
Jong-un, après l'adoption, la veille au Conseil de sécurité de 
l'Onu, d'un nouveau train de sanctions lié à l'essai nucléaire 
de janvier.   
    Mercredi, le chef de l'Etat a par ailleurs assuré que les 
ingénieurs nord coréens étaient parvenus à miniaturiser des 
charges nucléaires de façon à pouvoir les lancer à l'aide de 
missiles balistiques.  
    L'avant-veille, la Corée du Nord avait menacé de réagir 
militairement aux manoeuvres annuelles des forces américaines et 
sud-coréennes entamées le même jour, qu'elle qualifie 
d'"exercices de guerre nucléaire".   
 
 (Jack Kim et Ju-min Park; Guy Kerivel et Jean-Philippe Lefief 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant