Deux millions d'euros pour Frank Schleck

le
0
Deux millions d'euros pour Frank Schleck
Deux millions d'euros pour Frank Schleck

La justice suisse a estimé que Leopard, ancien employeur de Frank Schleck, devait lui verser deux millions d'euros pour rupture abusive de contrat.

Franck Shleck et Winfrank GmbH, la société qui gère les droits d'image du coureur luxembourgeois, vont percevoir deux millions d'euros de la part de Leopard, le groupe qui détient l'équipe RadioSchack-Nissan-Trek. La cause :  Leopard a trop tardé à licencier, en 2013, le cycliste après son contrôle antidopage positif. La société a donc perdu son droit de résilier le contrat de manière rétroactive. Pour rappel, sur le Tour de France 2012, Schleck est contrôlé positif au Xipamide et quitte le tour sur décision de son équipe RadioSchack-Nissan-Trek, détenu par Leopard. Franck Schlek, qui prendra sa retraite à la fin de l'année, est désormais membre de l'équipe Trek-Segafredo.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant