Deux militaires tués dans une embuscade en Guyane

le
1
Les deux hommes ont trouvé la mort au cours d'une opération conjointe de l'armée et de la gendarmerie contre des chercheurs d'or clandestins. Trois gendarmes ont été blessés dont deux grièvement.

Une opération conjointe de l'armée et la gendarmerie visant à lutter contre l'orpaillage mercredi soir s'est soldée par la mort de deux militaires, dans la commune de Maripasoula en Guyane française. Trois gendarmes ont été blessés dont deux grièvement.Une embuscade a eu lieu lors d'une mission au sol sur un site clandestin à Dorlin, site très sensible où sont rassemblés des chercheurs d'or clandestins.


Agrandir le plan

L'un des deux militaires est un caporal-chef de 32 ans, père d'un enfant, le deuxième un adjudant de 29 ans. Ils faisaient partie du commando du 9e régiment d'infanterie de marine (9e RIMa). D'après le colonel Didier Laumont, commandant de gendarmerie de la région, le pronostic vital des deux gendarmes grièvement blessés n'est pas engagé. Le premier touché à l'abdomen et le second au bras et à la jambe font partie du Peloton de sécurité et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Cayenne.

Un peu plus tôt avant l'embuscade, un hélicoptère d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 28 juin 2012 à 09:48

    Ce qu'ont faisaient, nous les anciens...on arrosaient au "napalm" avant, et on allaient ramasser les "miettes" après !!!...