Deux membres présumés d'ETA arrêtés en France

le
0
Deux membres présumés d'ETA arrêtés en France
Deux membres présumés d'ETA arrêtés en France

MADRID (Reuters) - La police française a arrêté à Albi, dans le sud-ouest de la France, deux membres présumés du groupe séparatiste basque ETA, en collaboration avec la Garde civile espagnole, a déclaré mardi le ministère de l'Intérieur espagnol dans un communiqué.

L'un, Jose Javier Oses Carrasco, est accusé d'appartenir à la branche de guérilla urbaine d'ETA, Kale Borroka. Il s'est enfui après avoir été libéré sur parole après une condamnation à une peine d'emprisonnement.

Le second, Ugaitz Errazquin Telleria, est accusé de faire partie d'une cellule responsable de l'assassinat du conseiller socialiste basque Isaias Carrasco et de l'homme d'affaires Inaki Uria.

Affaiblie par l'arrestation de la plupart de ses dirigeants, ETA a annoncé en octobre la fin de sa lutte armée, qui a fait plus de 800 morts en plus de quarante ans.

Mais le gouvernement espagnol exclut de négocier une cessation définitive du conflit tant que l'organisation séparatiste n'aura pas accepté de se démanteler et de rendre les armes.

Treize "etarras" présumés ont été arrêtés depuis le début de l'année, principalement en France et en Espagne.

Emma Pinedo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant