Deux médecines complémentaires

le
0
La phytothérapie et la médecine moderne sont complémentaires. Si la première est plus adaptée pour une action douce, préventive et prolongée, la seconde reste nécessaire dans les traitements d'urgence et pour traiter les maladies les plus graves.

On oppose souvent la médecine dite «classique», qui emploie des médicaments de synthèse, à la phytothérapie. Mais cette approche est trop réductrice: en réalité, ces deux médecines peuvent très bien cohabiter car leurs vertus thérapeutiques sont complémentaires.

La médecine par les plantes est la plus adaptée pour une action en douceur et prolongée contre des troubles légers. Il convient de l'employer dès que se manifestent les premiers symptômes de la maladie: si aucune amélioration n'est constatée rapidement, il faut alors consulter un médecin. La phytothérapie est aussi une médecine préventive, elle stimule l'organisme jour après jour et devient ainsi une alliée très utile pour empêcher que les maux du quoti...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant