Deux lycéennes poussées dans la Seine à Paris

le
1
INFO LE FIGARO - Un homme d'environ 50 ans a poussé deux jeunes filles à l'eau sans raison apparente, dans la nuit de samedi à dimanche. Une des victimes a été hospitalisée avec de multiples fractures. L'autre a réussi à résister.

«Nous sommes tous très choqués de ce qui s'est passé», raconte la mère de l'une des victimes. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers minuit, deux lycéennes en classe de terminale au lycée Louis-le-Grand, se trouvent sur le pont Bir Hakeim (XVème arrondissement). Alors qu'elles sont assises sur un des balcons qui surplombent la Seine, un homme arrive dans leur dos et, apparemment sans raison, les pousse. «Ma petite-fille a réussi à résister et à s'accrocher au parapet mais son amie est tombée à l'eau, raconte le professeur Charles-Joël Menkès, grand-père d'une des jeunes filles. Dans sa chute, elle a heurté un des pilier du pont.»

Souffrant de multiples fractures, aux pieds, au coude et au genou, la lycéenne, très bonne nageu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M608962 le mercredi 22 mai 2013 à 18:27

    elles sortaient de l'école les deux lycéennes ? , encore de la faute de l'éducation nationale . ah! bon ,elles se promenaient à titre perso , c'était des ados alors ...