Deux juges d'élite pour l'affaire Cahuzac

le
0
Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke sont des «pointures» de la justice financière, combinant finesse et connaissances techniques.

«Ils n'ont pas choisi les plus manchots ni les plus excités»: la litote d'un avocat, familier du pôle financier à Paris, décrit les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire qui viennent d'être désignés pour instruire l'affaire Cahuzac. Les deux magistrats, autour de la soixantaine, sont effet des pointures de la justice financière. «Leurs noms s'imposaient. Le tandem fonctionne bien», résume un de ses confrères.

Les paradis fiscaux, les comptes bancaires cachés, les circuits de fonds opaques sont, depuis longtemps, la spécialité du premier, chargé de dossiers emblématiques comme les affaires Elf, Frégates de Taïwan, Karachi dans son volet financier (dont il est co-saisi avec Roger le Loire) ou encore Kerviel. Au point de lui faire dire, sur un ton ferme, en 2008, sur France Inter: «Il n'y a aucune volonté politique d'érad...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant