Deux journalistes agressées sexuellement place Tahrir

le
1
VIDÉO - Une envoyée spéciale de France 3 et une journaliste américano-égyptienne ont été frappées et agressées sexuellement au Caire.

Une journaliste de la chaîne France 3, Caroline Sinz, a été violemment frappée et victime d'une agression sexuelle de la part d'hommes en civil jeudi au Caire, peu après qu'une journaliste égypto-américaine a fait état de violences sexuelles de la part de policiers.

Caroline Sinz a déclaré que son cameraman, Salah Agrabi, et elle-même avaient commencé à être pris à partie dans une rue menant de la place Tahrir au ministère de l'Intérieur, où ont eu lieu les heurts les plus violents entre manifestants et forces de l'ordre ces derniers jours. «Nous étions en train de filmer dans la rue Mohamed Mahmoud quand nous avons été assaillis par des jeunes de quatorze ou quinze ans», a-t-elle raconté, en faisant état «d'attouchements».

La journaliste et son cameraman ont ensuite été entraînés «manu militari» par un groupe d'hommes vers la place Tahrir et ont été séparés. «Nous avons alors été agressés par une foule d'hommes. J'ai été tabassée par une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le vendredi 25 nov 2011 à 13:43

    elles n'avaient pas besoin d'aller dans ce genre de pays