Deux joueurs de l'OL visés par une enquête pour viol en réunion

le
0

LYON (Reuters) - Une enquête a été ouverte mercredi à Lyon après qu'une jeune femme a déposé plainte pour "viol en réunion" contre deux joueurs de l'Olympique Lyonnais, a-t-on appris de source judiciaire.

La victime aurait identifié le joueur Bafétimbi Gomis comme l'un de ses agresseurs présumés, sans pouvoir préciser l'identité du second. Aucun joueur n'a pour l'instant été placé en garde à vue dans cette affaire.

L'attaquant de l'OL a démenti ces accusations sur ses comptes Twitter et Facebook.

"Je vous informe que je démens formellement les accusations qui sont portées contre moi", peut-on y lire.

L'OL indique dans un communiqué "prendre acte de l'existence d'une enquête et suit en parfaite synergie son évolution".

Le club a également démenti "qu'un autre de ses joueurs soit susceptible d'être impliqué dans l'enquête mentionnée par les médias qui diffusent des informations pouvant porter préjudice tant aux personnes qu'à l'institution".

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant