Deux jeunes Palestiniens tués par des soldats israéliens

le
1

JERUSALEM, 25 avril (Reuters) - Les forces israéliennes ont tué deux Palestiniens armés lors de deux incidents distincts survenus samedi en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, a-t-on appris auprès des autorités israéliennes. Le premier, un jeune Palestinien de 17 ans qui brandissait deux armes blanches, avait tenté d'attaquer des militaires à un point de contrôle situé près de Jérusalem. Ali Abou Ghannam a été tué dans la nuit de vendredi à samedi, peu après minuit. Une porte-parole de la police a expliqué que la police paramilitaire aux frontière avait effectué des tirs de sommation avant de viser le jeune homme et de le toucher. Les services médicaux ont confirmé qu'il était mort des suites de ses blessures. La version israélienne a été démentie par la famille du jeune homme, qui ne veut pas croire qu'il était armé et ajoute qu'il revenait d'une soirée chez des amis lorsqu'il a été tué. Cités par l'agence officielle de presse palestinienne Wafa, les services du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ont réagi en estimant que la mort d'Ali Abou Ghannam était une nouvelle illustration de "l'horreur de l'occupant et de ses crimes contre des Palestiniens sans défense sous des prétextes infondés et incorrects". Le second Palestinien, âgé d'une vingtaine d'années, a été tué à Hébron, en Cisjordanie, après avoir poignardé un membre de la police des frontières. Touché à la tête et à la poitrine, le policier blessé a été hospitalisé. Dans la journée, des incidents ont éclaté dans Jérusalem-Est entre la police anti-émeutes et des manifestants palestiniens, qui ont lancé des pierres en direction des forces de l'ordre. (Allyn Fisher-Ilan avec Ali Sawafta à Ramallah; Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le dimanche 26 avr 2015 à 10:14

    Deux résistants à l'occupation tombés au champ d'honneur.