Deux Israéliens condamnés pour l'incendie d'une école arabo-juive

le
0

JERUSALEM, 22 juillet (Reuters) - La justice israélienne a condamné mercredi deux frères, membres d'un groupe d'extrême droite, à des peines de prison pour avoir mis le feu en novembre dernier à une école arabo-juive de Jérusalem, considérée comme un symbole de coexistence pacifique entre les deux communautés. Shlomo et Nahman Twito, âgés de 21 et 19 ans, ont écopé respectivement de peines de deux ans et deux ans et demi de prison pour cette attaque commise dans la nuit du 29 au 30 novembre dernier contre l'école "Hand in Hand" ("Main dans la main"). L'incendie n'avait pas fait de blessé. Les deux auteurs avaient également laissé l'inscription "Mort aux Arabes" sur un mur de la cour d'école. Selon les autorités israéliennes, Shlomo et Nahman Twito, tous deux résidents d'une colonie juive de Cisjordanie, appartiennent à un groupe d'extrême droite connu pour son hostilité à l'égard des populations arabes, Lehava, qui avait à l'époque désapprouvé le geste des deux jeunes hommes. Plus de 600 enfants, parmi lesquels autant de Juifs que d'Arabes, étudient à l'école Hand in Hand, où les cours sont dispensés à la fois en hébreu et en arabe. (Dan Williams; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant