Deux introductions en Bourse lundi à Hong Kong pour 2,7 milliards

le
0

HONG KONG (Reuters) - Une filiale du groupe pétrolier chinois Sinopec et le courtier China Galaxy Securities vont lancer lundi à Hong Kong leur introduction en Bourse avec pour objectif de lever un montant global de 2,7 milliards d'euros, de quoi réveiller le marché asiatique des IPO, qui a chuté de plus de moitié au premier trimestre.

Le succès de ces deux opérations pourrait ouvrir la voie à d'autres projets de cotation au cours des prochains mois.

Sinopec Engineering (Group), une filiale de Sinopec, le numéro un du raffinage pétrolier en Asie, mettra en vente 1,33 milliard d'actions dans une fourchette de prix de 9,8 à 13,1 dollars de Hong Kong, espérant lever un montant maximal de 17,4 milliards (1,7 milliard d'euros), a-t-on appris dimanche de plusieurs sources.

De son côté, China Galaxy Securities, un concurrent de Citic Securities et Haitong Securities, offrira environ 1,5 milliard de titres entre 4,99 et 6,77 dollars de Hong Kong, ont dit les sources.

Le courtier prévoyait initialement une introduction simultanée à Shanghai et Hong Kong mais il a modifié son projet après le gel, fin 2012, de l'octroi de visas d'introduction décidé par les autorités boursières de Chine continentale.

Le marché des IPO en Asie, Japon exclu, a plongé de 56% en valeurs au premier trimestre à 2,5 milliards d'euros, le plus mauvais début d'année en la matière depuis 2009 selon les données Thomson Reuters.

A Hong Kong, les introductions accusent un recul de 20% depuis le début de l'année par rapport à la même période de 2012 à environ 800 millions d'euros.

Après avoir occupé pendant plusieurs années le premier rang mondial des IPO, le marché hongkongais a enregistré moins de 5,9 milliards d'euros d'introduction en 2012, le volume le plus faible depuis la crise financière de 2008.

Parmi les candidats potentiels à une entrée en Bourse à Hong Kong figurent une série de sociétés foncières scindées par des groupes immobiliers ou financiers, comme NW Hotel Investments, filiale de New World Development.

Fiona Lau et Elzio Barreto, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant