Deux hommes sur la pièce montée

le
0
Au pied de l'hôtel de ville de Montpellier, l'artisan-pâtissier qui a réalisé le gateau de Bruno et Vincent a livré quelques desserts aux journalistes présents. Preuve qu'il maîtrise autant sa matière que l'art de la communication et du marketing.

Au sommet de la pièce montée, les deux figurines des mariés. Un homme et un homme tenant dans la main le drapeau arc-en-ciel symbolique de la communauté gay. La tradition revisitée, aux kilos de sucre, avec c½urs et angelots. «Pour moi, les anges symbolisaient ce qu'est le mariage aujourd'hui: sans âge et sans sexe», s'enthousiasme Philippe Chapon, artisan de cette ½uvre patissière

Ami des mariés et chef pâtissier de Guy Savoy pendant 11 ans à Paris, ce double champion de France du dessert a mis tout son c½ur et sa conviction dans la réalisation de cette tour blanche de macarons à la vanille de 1,50 m de hauteur. «Plusieurs jours de travail», dit-il.

Au pied de l'hôtel de Ville de Montpel...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant