Deux hommes retranchés en haut de grues à Nantes

le
3
Un deuxième «papa privé d'enfant» a investi une grue géante installée sur les anciens chantiers navals, alors qu'un père occupe un premier engin depuis vendredi matin.

Une nouvelle façon de protester. Deux hommes, qui selon eux sont privés l'un et l'autre de leurs enfants, se sont chacun retranchés en haut de deux grues géantes à Nantes, sur les anciens chantiers navals de la ville. Le premier s'y est installé vendredi matin et a passé la nuit sur l'engin, en haut duquel il a déployé une banderole blanche proclamant: «Benoît, (le nom de son fils, ndlr), 2 ans sans Papa». Le deuxième, lui aussi un «papa privé d'enfant» selon une proche, s'est quant à lui enfermé dans la deuxième grue samedi matin «par solidarité avec le premier».

Le père retranché depuis 24 heures est privé depuis deux ans de droits de visite et aussi d'autorité parentale sur son fils à la suite d'une condamnation. Il appartient à l'association «SVP Papa», qui a annoncé qu'elle organiser...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 16 fév 2013 à 17:00

    ...bien dit...janaliz...et je confirme !!!...

  • janaliz le samedi 16 fév 2013 à 16:50

    Retranchés en haut d'une grue. Je ne pense pas que ce soit le terme approprié. Mais s'il faut aussi demander aux journalistes d'être des littéraires... On devrait lier l'octroi de leur avantage fiscal supplémentaire à leur capacité d'écrire 3 mots de Français dans un langage approprié.

  • mlaure13 le samedi 16 fév 2013 à 11:58

    Nous allons peut-être assister à la "fusion" de deux êtres, unis non par le meilleur mais surtout le pire...