Deux hommes inculpés pour l'attentat de Bangkok

le
0
    BANGKOK, 24 novembre (Reuters) - Un tribunal militaire 
thaïlandais a inculpé mardi deux hommes accusés d'avoir perpétré 
l'attentat du 17 août contre un temple de Bangkok, qui a fait 20 
morts dont 14 touristes étrangers.  
    "La cour a accepté les dix chefs d'accusation formellement 
présentés par les procureurs", a déclaré l'avocat d'un des deux 
hommes, Schoochart Kanpai. 
    Parmi ces charges figurent le meurtre avec préméditation ou 
la possession illégale d'armes.  
    Les deux accusés se nomment Bilal Mohammad et Mierali 
Yusufu. De nationalité chinoise, ils sont issus de la minorité 
musulmane turcophone ouïghoure, selon lees documents adressés 
par le parquet au tribunal.  
    Fin septembre, la police thaïlandaise a déclaré que 
l'attentat contre le temple Erawan, le plus meurtrier jamais 
survenu dans l'histoire du pays, avait été commandité par des 
membres de filières de trafic d'êtres humains contre lesquels 
les autorités ont engagé des opérations.  ID:nL5N11Y29E  
    La piste politique ou religieuse a été écartée. 
    Les mobiles de l'attentat, qui n'a pas été revendiqué, 
restent toutefois obscurs.  
    La police a émis 17 mandats d'arrêt en liaison avec 
l'attaque mais déclare que nombre de ces personnes recherchées 
ont fui à l'étranger.  
    Bilal Mohammad et Mierali Yusufu sont détenus dans une 
caserne de Bangkok depuis leurs arrestations en août et en 
septembre.  
    Leurs charges leur seront signifiées lors d'une audience le 
16 février prochain.  
 
 (Amy Sawitta Lefevre, Aukkarapon Niyomyat; Jean-Stéphane Brosse 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant