Deux héritiers à l'assaut de la Corée du Sud

le
0
Favorite des sondages, la fille de l'ex-dictateur Park Chung-hee affronte l'éminence grise de l'ancien président Roh Moo-hyun.

À Séoul, les sondeurs ont les yeux rivés sur le thermomètre. Mercredi, le niveau du mercure pourrait, selon eux, décider du sort de la Corée du Sud pour les cinq prochaines années. Et le «- 3 degrés, vent faible» prévu pour ce jour de scrutin les plonge dans la perplexité, quelques heures avant le dénouement d'une des campagnes présidentielles les plus serrées de l'histoire de la jeune démocratie asiatique.

Cette température clémente pour le rude hiver coréen suffira-t-elle à convaincre la jeunesse de se rendre aux urnes pour barrer la route à la conservatrice Park Geun-hye, favorite des sondages? La quatrième économie d'Asie basculera-t-elle à gauche après cinq ans de règne conservateur du président sortant, Lee Myung-bak? «Les jeunes électeurs tiennent les clés du scrutin. Leur taux de participation fera la différence, mais per...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant