Deux hauts dirigeants d'ETA arrêtés dans le sud de la France

le
0

(Actualisé avec source policière) PARIS/MADRID, 22 septembre (Reuters) - Les deux plus hauts dirigeants de l'organisation séparatiste basque ETA ont été arrêtés mardi avec l'aide de la Garde civile espagnole dans le sud de la France, a-t-on appris auprès du ministère espagnol de l'Intérieur et d'une source policière. L'opération a eu lieu à Saint-Etienne-de-Baïgorry (Pyrénées-Atlantiques), en collaboration avec la Direction générale de la sécurité intérieure française (DGSI), précisent les autorités espagnoles dans un communiqué. Les deux personnes arrêtées sont une femme, Iratxe Sorzabal Diaz, et un homme, David Pla-Martin, précise la source policière française. Tous les deux sont présentes par les enquêteurs comme étant à la tête de l'ETA depuis 2011. Un Francais propriétaire de la maison où ils séjournaient à également été arrêté, ainsi qu'une quatrième personne qui n'a pas encore identifiée. "Ces arrestations portent un coup sérieux au groupe terroriste et impliqueraient l'élimination de la structure gérant l'armement et les explosifs dont dispose encore l'ETA", déclare le ministère espagnol de l'Intérieur. ETA, qui n'a plus commis d'attentat depuis plusieurs années, a publiquement renoncé à la lutte armée mais n'a toujours pas rendu les armes comme le réclame Madrid. (Gérard Bon avec Nicolas Bertin, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant