« Deux gros clubs avec une rivalité certaine »

le
0

Toujours aussi agacé par quelques questions des journalistes, Laurent Blanc n’a pas besoin des médias pour se mettre la pression avant la finale de la Coupe de France.

Laurent Blanc, sur le papier, cette finale face à l'OM est plus glamour que celle face à Auxerre la saison passée. Est-ce plus facile pour motiver vos joueurs ? C'est la même chose. Les joueurs ont envie de gagner une finale de Coupe de France, quel que soit l'adversaire. Vous avez monté un peu plus la sauce que l'année dernière. Vous aussi vous êtes importants pour faire monter la sauce. Cette année, ce n'est pas moins important que l'année dernière, mais avec un adversaire plus prestigieux, ce qui peut créer un peu d'événement autour de ce dernier match. Ce n'est pas l'adversaire qui rend la finale plus importante. Il y a deux gros clubs avec une rivalité certaine. Vous préférez avoir en finale PSG-Auxerre que PSG-OM. J'espère que ça va être un beau match demain (samedi). Il y a de très beaux joueurs sur la pelouse. Des fois, pendant une finale, l'enjeu tue le jeu, donc j'espère que ça ne sera pas le cas. Cela sera le dernier match de Zlatan Ibrahimovic... La seule chose qu'il faut dire, c'est que Zlatan ne s'est pas beaucoup entraîné cette semaine. Il ressent des douleurs à son mollet et il a surtout travaillé en salle. Mais sur un match comme ça, il peut le faire à la motivation, à l'état d'esprit et au mental. Dieu sait que ce joueur a un énorme mental. On va fonctionner de la même façon que depuis trois ans : on respecte l'adversaire mais on a envie de gagner. Zlatan a cette mentalité, comme tous les joueurs. Redoutez-vous le côté « bête blessée » de l'OM ? Je ne suis pas là pour juger la saison d'un club. J'espère le faire pour notre club, c'est déjà assez difficile. Notre saison est positive, mais il n'y a pas eu que du positif. Il nous a manqué certaines choses en Ligue des Champions, il faut être pragmatique.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant