Deux grèves paralysent le port néo-zélandais d'Auckland

le
0
(Commodesk) Les négociations avec le Syndicat maritime de Nouvelle-Zélande (MUNZ), sur la nouvelle convention collective, ont échoué, expliquent ce mercredi les autorités du port d'Auckland. Dans la foulée, le syndicat a ainsi déposé un deuxième préavis de grève, pour la période du 8 au 10 décembre. Il avait déjà annoncé un premier mouvement social du 1er au 5 décembre. La direction a proposé une augmentation de 2,5% des salaires horaires. Mais le principal point d'achoppement des discussions "semble être le recours à un sous-traitant pour les activités de transport de containeurs (en camion), entre les deux terminaux", explique Tony Gibson, le directeur du Port d'Auckland. "Les grèves interviennent juste avant Noël et menacent l'approvisionnement de toute la Nouvelle-Zélande", regrette Tony Gibson. Quatre bateaux ont déjà été détournés vers le port de Tauranga, à 200km au sud-est. Deux autres devraient annuler leur escale à Auckland. En tout, au moins 6.000 containeurs ne pourront pas transiter par la capitale néo-zélandaise.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant