Deux françaises sur les 20 banques systémiques

le
0
BNP Paribas et Société Générale figurent,selon le Financial Times, parmi les institutions financières d'importance mondiale à sauver impérativement en cas de risque de faillite. Cette liste devrait être entérinée lors du G20, qui se tiendra à Séoul demain et vendredi.

A la veille de l'ouverture du sommet du G20 à Séoul, les participants fourbissent leurs armes. Les chefs d'Etat et de gouvernement s'apprêtent à publier une liste sur laquelle figure une vingtaine d'institutions financières «too big to fail» selon le célèbre adage américain(que l'on pourrait traduire par «trop importantes pour qu'on les laisse faire faillite»car une failite aurait des répercussions mondiales) , a affirmé le Financial Times.

Les deux françaises BNP Paribas et Société Générale figurent sur cette liste. Une banque allemande (Deutsche Bank), quatre établissements britanniques (Barclays, HSBC, Royal Bank of Scotland, Standard Chartered), deux italiennes (Banca Intesa, UniCredit) deux espagnoles (Santander, BBVA), les deux suisses Credit Suisse et UBS ainsi que la néerlandaise ING devraient ainsi compter également parmi les banques d'importance mondiale. Les établissements américains sont minoritaires puisque la liste compte cinq établissements amé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant