Deux Français tués au Burkina, enquête ouverte à Paris

le , mis à jour à 22:18
1
 (Bilan actualisé) 
    PARIS, 16 janvier (Reuters) - Deux Français ont été tués 
dans l'attaque djihadiste lancée vendredi soir dans le 
centre-ville de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, a-t-on 
appris samedi auprès du ministère français des Affaires 
étrangères.  
    L'attaque, qui visait un hôtel et un café-restaurant prisés 
des Occidentaux, a fait 29 morts au total, selon le Quai 
d'Orsay. Une Française figure parmi les blessés, au nombre 
d'environ 150.   
    Deux ressortissants suisses ont également été tués dans 
cette attaque, ont annoncé les autorités helvétiques. 
      
    L'identification des victimes se poursuivait samedi soir et 
des équipes de la police scientifique française étaient en route 
pour apporter leur assistance aux autorités locales.       
    Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour assassinats et 
tentative d'assassinats, qui a été confiée à la sous-direction 
antiterroriste (Sdat) et à la direction générale de la sécurité 
intérieure (DGSI), a indiqué une source judiciaire.  
    Revendiquée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), cette 
attaque a pris fin samedi à l'issue d'un assaut mené par les 
forces du Burkina Faso, appuyées par des les forces françaises 
et américaines. 
 
 (Leigh Thomas et Myriam Rivet, édité par Guy Kerivel) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le samedi 16 jan 2016 à 22:10

    Voyage organisé en vue pour la casneuve. Combien il coute aux français ce bourlingueur de 1° classe ??