Deux Français sur trois sont prêts à payer plus cher pour de meilleurs pneus

le
0
L'étiquetage des pneus est soumis à une nouvelle réglementation. All rights reserved
L'étiquetage des pneus est soumis à une nouvelle réglementation. All rights reserved

(Relaxnews) - Le nouvel étiquetage des pneumatiques, rendu obligatoire à partir du 1er novembre, va influencer le choix d'une majorité de Français (72%), selon un sondage de L'Argus.

Pour les Français, la sécurité prend le dessus sur l'aspect économique puisqu'ils sont deux sur trois à être prêts à payer plus cher pour un pneu bien noté.

A la question de savoir quel critère est le plus important parmi ceux qui seront mis en avant sur le futur étiquetage, le freinage sur sol mouillé arrive en première position (78%), loin devant la résistance au roulement qui influe sur la consommation (20%) et le bruit de roulement extérieur (8%).

En ce qui concerne les critères absents mais qui pourraient très bien apparaitre un jour, les Français plébiscitent la longévité du pneu (74%), le freinage sur sol sec (38%) et l'aquaplaning (35%). Le critère de confort est quant à lui cité en dernière position (27 %).

La nouvelle réglementation relative à l'étiquetage des pneumatiques entrera en vigueur le 1er novembre 2012. Dans tous les pays de l'UE, chaque pneu devra porter une étiquette sur laquelle figureront trois critères : son niveau d'adhérence lors du freinage sur sol mouillé, son efficacité en économie de carburant et son niveau sonore. Les trois quarts des personnes sondées connaissent déjà cette nouvelle réglementation.

Cette enquête a été réalisée en ligne, sur le site internet de L'Argus, du 11 au 22 octobre 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant