Deux figures de l'opposition syrienne arrêtées par le régime

le
0
    BEYROUTH, 30 décembre (Reuters) - Deux personnalités de 
l'opposition syrienne ont été arrêtées mercredi par les 
autorités, a-t-on appris auprès de deux organisations, 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et le Réseau 
syrien des droits de l'homme. 
    Ahmed al Asraoui et Mounir Bitar, tous deux désignés début 
décembre pour faire partie d'une délégation représentant 
l'opposition syrienne, ont été arrêtés à la frontière libanaise, 
dit l'OSDH. 
    Le Réseau syrien des droits de l'homme a confirmé les deux 
interpellations. 
    Les deux hommes sont membres du Conseil de coordination 
nationale, un groupe d'opposants dont l'existence est tolérée 
par Bachar al Assad. 
    Un "secrétariat" de 34 membres a été formé lors de la 
conférence qui a réuni ce mois-ci à Ryad une centaine de 
délégués de divers groupes de l'opposition politique ou de 
l'insurrection armée.  ID:nL8N14045O      
    Le régime de Damas s'est dit disposé à participer à des 
pourparlers de paix organisés sous l'égide des Nations unies, 
mais il refuse toute implication de ce 
"secrétariat". ID:nL8N14C388  
 
 (John Davison,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant