Deux femmes jugées pour l'enlèvement d'une avocate

le
0
Fin 2009, une mère et sa fille avaient séquestré Pascaline Saint-Arroman Petroff, qui avait défendu l'ex-mari de la plus âgée.

«Maintenant, j'aimerais vivre tranquille.» Le 21 décembre 2009, l'avocate spécialisée dans les affaires familiales, Pascaline Saint-Arroman Petroff, est enlevée par Chantal Clos et sa fille, Anouk Phelut. Le procès des deux femmes débute lundi devant la cour d'assise de Paris.

À la fin des années 1990, la juriste avait défendu l'ex-mari de Chantal Clos au cours d'une procédure de divorce compliquée. Elle avait alors réussi à lui obtenir un droit de visite. Une injustice pour Chantal Clos. Décembre 2009. Pascaline Saint-Arroman Petroff se rend à un dîner à la brasserie de la Closerie des Lilas, dans le quartier de Port-Royal. Elle a rendez-vous avec deux individus se présentant comme étant des journalistes belges travaillant pour la télévision. Devant participer à une émission avec Christine Boutin et plusieurs personnalités europ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant