Deux Femen françaises expulsées du Maroc

le , mis à jour à 22:38
1

RABAT, 2 juin (Reuters) - Les autorités marocaines ont expulsé mardi deux militantes françaises du groupe Femen arrêtées après avoir manifesté seins nus devant un minaret historique de Rabat pour protester contre la situation des homosexuels au Maroc. "Cette provocation est un affront inacceptable à la société marocaine", dit le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. "Toutes deux ont été arrêtées à l'aéroport international de Rabat après avoir filmé des scènes obscènes", poursuit-il, ajoutant qu'elles ont été interdites de séjour. La Tour Hassan, où elles ont manifesté, est le minaret d'une mosquée médiévale qui n'est plus utilisée comme lieu de culte. Au Maroc, l'homosexualité reste passible de la prison ferme, bien que la Constitution dispose que chacun "a droit à la protection de sa vie privée". Des Femen avaient déjà manifesté en 2013 en Tunisie, où elles avaient été condamnées à quatre mois de prison. Elles ont été relâchées après un mois de détention. (Aziz El Yaakoubi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le mercredi 3 juin 2015 à 02:54

    Et les petits juges n'ont pas le temps. Préfèrent les affaires ou on parle d'eux. Merci la canaque. Belle exemple des murs des cons en France. En 2017 cela va tomber. Profitez, encore quelques sauteries à l'élyzée. Pas grave c'est gratos..