Deux explosions à Damas, au moins trois morts

le
0
Deux explosions à Damas, au moins trois morts
Deux explosions à Damas, au moins trois morts

BEYROUTH (Reuters) - Deux explosions, dont l'une apparemment due à un attentat suicide, ont fait au moins trois morts et dix blessés vendredi à Damas, la capitale syrienne.

Selon les chaînes de télévision Addounia et Ikhbaria, proches du gouvernement syrien, un kamikaze s'est fait sauter en ce jour de grande prière près de la mosquée Zine al Abidine, dans le quartier de Midan, en plein centre-ville. Une fusillade a ensuite été entendue. Addounia fait état de trois morts et de dix blessés.

Quelques heures auparavant, une explosion d'origine indéterminée avait eu lieu près d'un bâtiment gouvernemental où se réunissent des miliciens Chabbiha, fidèles au président Bachar al Assad, dans le quartier d'Al Sinaa, une zone résidentielle du sud de la capitale.

Des ambulances ont été dépêchées sur place mais aucun bilan n'a été fourni après cette explosion.

"On ne sait pas quelle était la cible visée. L'explosion est peut-être due à une voiture piégée. Ou bien c'est une bombe qui a explosé au passage d'une voiture, près d'un garage dépendant du gouvernement", a dit un opposant au régime prénommé Moaz.

"Des Chabbiha se réunissent là chaque vendredi mais on ne sait pas vraiment si le garage était visé", a-t-il ajouté.

Laila Bassam, Khaled Yacoub Oweis et Erika Solomon, Guy Kerivel pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant