Deux étudiantes «brillantes» passionnées par l'Argentine

le
0
Les deux Françaises tuées en Argentine étaient des amoureuses de l'Amérique du Sud. Selon leurs collègues, elles étaient aussi prudentes l'une que l'autre.

Cassandre Bouvier, la plus âgée des deux jeunes femmes, était brune et dynamique. A 29 ans, elle étudiait déjà depuis plusieurs années, à Paris, à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine (IHEAL) où elle s'impliquait au sein du collège des étudiants. Elle venait de participer à l'organisation un colloque sur l'orientalisme en Amérique du sud à Buenos Aires.

«Elle aimait tellement voyager», se rappelle sa grand-mère paternelle, interrogée par Le Parisien. «Elle a passé beaucoup de temps à apprendre l'espagnol, ensuite elle est partie faire un stage quelques mois dans une ambassade en Amérique latine». En juillet, elle avait participé au Salvador au Modello, une simulation de réunion des pays d'Amérique du Sud organisée par des délégations d'étudiants du monde entier. C'est peu après cette réunion qu'elle a décidé de partir en vacances dans le nord de l'Argentine avec Houria Moumni. A 24 ans, cette jeune femme d'origine marocaine venait de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant