Deux éléphantes au c?ur d'une affaire d'État

le
0
Des personnalités soutiennent les pachydermes Népal et Baby, menacés d'euthanasie après avoir peut-être contracté la tuberculose. Le propriétaire dénonce un complot et demande la grâce présidentielle.

Népal et Baby, les deux éléphantes du zoo de Lyon menacées d'euthanasie après avoir peut-être contracté la tuberculose, se retrouvent jeudi au c½ur d'une véritable affaire d'État. De la Fondation Brigitte Bardot jusqu'aux politiques comme Bernard Debré, en passant par les princesses Caroline et Stéphanie de Monaco, de nombreuses personnalités se mobilisent pour les sauver. Une pétition a déjà rassemblé plus de 71.000 signatures. De son côté, le directeur du cirque Pinder, Gilbert Edelstein, propriétaire des pachydermes, crie au complot et demande la grâce du chef de l'État.

Cela fait treize ans que Baby et Népal, âgées de 42 ans, vivent au Parc de la Tête d'or, un zoo de Lyon auquel les a confiées le cirque. Placées à l'isolement depuis 2010, après des...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant