Deux djihadistes britanniques tués par un drone de la RAF en Syrie

le
0

(Précisions, identité d'un des djihadistes britanniques tués) LONDRES, 7 septembre (Reuters) - Un drone britannique a mené pour la première fois une frappe aérienne contre l'Etat islamique (EI) en août en Syrie, tuant trois djihadistes dont deux Britanniques, a annoncé lundi le Premier ministre David Cameron. Jusqu'ici, la Royal Air Force n'avait mené qu'en Irak des raids aériens contre les islamistes, le gouvernement de Londres n'ayant pas obtenu du Parlement un mandat politique pour conduire des opérations militaires en Syrie. "Il y avait un terroriste qui ordonnait des assassinats dans nos rues et il n'y avait pas d'autre moyen de l'arrêter", a dit David Cameron devant les députés. La frappe visait particulièrement l'islamiste britannique Reyaad Khan, qui a été tué dans l'attaque. Les biens de cet homme avaient été gelés l'an dernier par le ministère britannique des Finances, en raison de ses liens avec des organisations terroristes en Syrie. Un autre Britannique figure parmi les deux djihadistes tués avec Reyaad Khan. "Nous avions des preuves que ces individus préparaient et ordonnaient des attentats contre le Royaume-Uni", a ajouté le Premier ministre britannique. Il a tenu à souligner que cette attaque, qu'il a présentée comme une mesure d'"autodéfense" tout à fait légale, ne s'inscrivait pas dans le cadre des opérations de la coalition internationale mise en place autour des Etats-Unis pour lutter contre l'EI au Proche-Orient. Il a précisé que la police britannique avait déjoué au moins six projets d'attentats contre le Royaume-Uni au cours des douze derniers mois. (William James et Kylie MacLellan, avec Kate Holton et David Milliken; Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant