Deux dirigeants des Frères musulmans arrêtés en Egypte

le , mis à jour à 10:58
0

LE CAIRE, 2 juin (Reuters) - Deux dirigeants des Frères musulmans ont été arrêtés lundi soir en Egypte, à la veille d'une décision sur la condamnation à mort de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, rapportent des sources au sein des services de sécurité. L'arrestation de Mahmoud Ghozlan et Abdoul Rahman al Barr fait suite à l'annonce, lundi soir, par les autorités, du démantèlement d'une cellule de la confrérie accusée d'avoir recueilli des informations sur les institutions de l'Etat et de les avoir transmises à l'étranger. ID:nL5N0YN44T Ghozlan était un porte-parole des Frères et membre, tout comme Barr, de la plus haute instance dirigeante de la confrérie. Abdoul Rahman al Barr est également considéré comme la plus haute autorité religieuse de l'organisation islamiste. Les Frères musulmans ont condamné ces arrestations dans un communiqué diffusé sur internet. La justice égyptienne a réclamé le mois dernier la peine de mort pour Mohamed Morsi et 106 membres ou proches des Frères musulmans accusés d'être impliqués dans une évasion collective d'une prison du Caire durant le soulèvement de 2011. Une décision, avec possibilité d'appel, est attendue mardi, après consultation du Grand Mufti, dont l'avis non contraignant est sollicité pour chaque condamnation à la peine capitale. (Stephen Kalin; Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant