Deux dirigeants de BNL, filiale de BNP, renvoyés en justice

le , mis à jour à 18:23
1
DEUX DIRIGEANTS D'UNE FILIALE DE BNP PARIBAS RENVOYÉS EN JUSTICE
DEUX DIRIGEANTS D'UNE FILIALE DE BNP PARIBAS RENVOYÉS EN JUSTICE

BARI, Italie (Reuters) - Le président et l'administrateur délégué de BNL, filiale italienne de BNP Paribas, seront renvoyés en correctionnelle pour fraude dans un dossier portant sur la vente de produits dérivés financiers par la banque, a-t-on appris mardi de sources judiciaires.

L'enquête menée par le parquet des Pouilles, dans le sud du pays, porte sur les conditions de la vente à des hommes d'affaires locaux de contrats de dérivés, ont précisé les sources.

Le président de BNL, Luigi Abete, et l'administrateur délégué, Fabio Gallia, seront jugés aux côtés d'un ex-vice-président et de 10 autres salariés ou ex-salariés de BNL, ont dit les sources.

Le procès, qui portera sur des faits remontant à la période 2008-2011, doit débuter le 4 décembre.

BNL et ses conseils juridiques ont refusé de commenter ces informations.

(Vicenzo Damiani et Valentina Za, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le mercredi 10 juin 2015 à 06:29

    les produits dérivés sont des produits financiers artefacts, puisque création de financiers qui peuvent créer le produit contraire dont peut profiter l'émetteur. En droit pénal cela porte un nom.