Deux dirigeants d'Uber France placés en garde à vue

le , mis à jour à 16:30
2

PARIS, 29 juin (Reuters) - Les deux principaux dirigeants d'Uber en France ont été placés lundi en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire. La France a menacé vendredi les dirigeants d'Uber de poursuites pour incitation à des activités illégales en raison du conflit autour du service UberPOP, qui met en relation des clients avec des chauffeurs occasionnels et a provoqué un violent mouvement de contestation des taxis. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déposé plainte en fin de semaine dernière. Si les autres activités permises par l'application Uber sont légales, UberPOP est interdite par la loi Thévenoud d'octobre 2014. (Sophie Louet et Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brenot le lundi 29 juin 2015 à 16:31

    Les libertés régressent violemment.

  • G.DESJON le lundi 29 juin 2015 à 16:26

    Encore une preuve d'amour des socialistes pour l'entreprise ?