Deux dirigeants d'Al Chabaab tués par les forces somaliennes

le , mis à jour à 19:45
0
 (Actualisé avec réaction du Pentagone §6-7) 
    MOGADSISCIO/WASHINGTON, 1er juin (Reuters) - Les forces de 
sécurité somaliennes ont tué deux dirigeants du groupe islamiste 
Al Chabaab, ont annoncé mercredi les autorités du pays. 
    Le premier d'entre eux, uniquement connu sous le nom de 
Daoud, serait le chef de l'aile chargée du renseignement au sein 
de la milice islamiste, a dit Abdifatah Omar, porte-parole de la 
municipalité de Mogadiscio. 
    Le second, Mohammed Ali Douliadeïn, est quant à lui 
soupçonné d'avoir orchestré l'attaque commise en 2015 contre 
l'université de Garissa, au Kenya, dans laquelle près de 150 
étudiants ont été tués, a dit Abdirachid Hassan Abdi, ministre 
de la Sécurité de la région semi-autonome du Jubbaland. 
    Mohammed Ali Douliadeïn a été tué en compagnie de 15 
combattants d'Al Chabaab à Boulagadoud, une localité située à 
une trentaine de kilomètres au nord de la ville portuaire de 
Kismayo, a précisé Abdirachid Hassan Abdi. 
    Le porte-parole d'Al Chabaab n'a pu être contacté pour 
commenter l'information. 
    Le Pentagone a confirmé mercredi soir qu'une frappe menée 
par un drone avait eu lieu le 27 mai et qu'elle visait Abdoulahi 
Hadji Daoud dans le sud de la Somalie. Les résultats de cette 
opération sont encore en cours d'analyse. 
    "Daoud était l'un des principaux stratèges militaires d'Al 
Chabaab et a joué le rôle de premier coordinateur dans les 
attaques menées par le groupe en Somalie, au Kenya et en 
Ouganda", a déclaré Peter Cook, porte-parole du département de 
la Défense. 
     
     
 
 (Abdirahman Hussein,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant