Deux des fils Kadhafi négocieraient le départ de leur père

le
0
Selon le New York Times, Seïf al-Islam et Saadi défendent l'idée d'une transition vers une démocratie constitutionnelle et d'un retrait du pouvoir de leur père. Une proposition d'ores et déjà rejetée par l'insurrection.

Mouammar Kadhafi pourrait-il être poussé en douceur vers la sortie par sa propre famille ? A en croire le New York Times, ce scénario serait très sérieusement à l'étude chez les intimes du colonel. Deux de ses fils, Seïf al-Islam et Saadi, défendraient l'idée d'une transition vers une démocratie constitutionnelle et d'un retrait du pouvoir de leur père, affirme le quotidien américain. Selon un diplomate et un responsable libyen informés du projet, cette réforme serait pilotée par le dauphin du régime,Seïf al-Islam.

Selon une des sources du New York Times, le colonel Kadhafi serait au courant de ce plan et serait prêt à s'y conformer. Les deux fils «veulent avancer pour faire changer le pays» sans leur père, relève le Times, citant un proche de Seïf et de Saadi. «Ils se sont heurtés à tellement d'impasses avec la vieille garde autour de leur père. S'ils obtiennent le feu vert, ils changeront le pays rapidement», poursuit ce confident qui préfère rester an

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant