Deux commandants de l'EI tués dans une frappe aérienne-Pentagone

le
0
 (Actualisé avec précision du Pentagone) 
    WASHINGTON, 2 juillet (Reuters) - Le vice-ministre de la 
guerre de l'Etat islamique (EI) et un commandant militaire du 
groupe djihadiste ont été tués le 25 juin à Mossoul par une 
frappe aérienne de la coalition internationale menée par les 
Etats-Unis, a annoncé vendredi le Pentagone. 
    Bassim Mohamed Ahmad Sultan al Badjari, vice-ministre de la 
guerre, avait supervisé la prise de Mossoul par l'EI en juin 
2014, précise le communiqué du Pentagone. L'autre responsable 
tué dans cette frappe, Hatem Talib al Hamdouni, était un des 
commandants militaires en poste à Mossoul. 
    "Leurs morts, de même que d'autres frappes menées au cours 
du mois écoulé contre des dirigeants de l'EI, ont 
considérablement réduit le niveau d'expérience de la direction 
de l'EI à Mossoul", a déclaré dans un communiqué un porte-parole 
du Pentagone, Peter Cook, qui présente les deux hommes comme 
deux des plus hauts responsables militaires de l'organisation 
djihadiste dans le nord de l'Irak.     
 
 (Idrees Aliet; Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant