Deux chefs de l'EI tués en Syrie dans un raid aérien, dit l'OSDH

le
0

BEYROUTH, 13 juillet (Reuters) - Deux dirigeants du groupe djihadiste Etat islamique (EI) ont été tués lundi au cours d'une frappe aérienne dans le nord-est de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon l'OSDH, organisation proche de l'opposition syrienne qui recueille des informations sur le conflit syrien, il s'agit de l'Irakien Abou Oussama al Iraki et du Syrien Amer al Rafdan. Rami Abdoulrahman, qui dirige l'OSDH, a dit ignorer si la frappe aérienne, dans la province de Hassaka, avait été menée par l'armée de l'air syrienne ou par les avions de la coalition internationale en lutte contre l'EI. (Tom Perry; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant