Deux candidats pour le CNC

le
0
Roch-Olivier Maîstre et Éric Garandeau sont en lice pour succéder à Véronique Cayla

L'un a l'estime des professionnels du cinéma, l'autre la confiance du pouvoir. Les deux sont candidats à la direction du centre national de la cinématographie. Roch-Olivier Maîstre, médiateur du cinéma, et ancien patron de la Comédie Française et Éric Garandeau, actuel conseiller média à l'Élysée, sont toujours en lice pour ce poste. Il appartient désormais au pouvoir politique, d'ici à la fin de l'année, de départager les deux candidats qui seront en charge d'une institution que les acteurs du septième art considèrent comme leur propre maison. Dans tous les cas, il faudra au successeur être aussi habile politique que technicien comme l'est l'actuelle locataire Véronique Cayla. Elle a su, d'année en année, protéger et faire prospérer les intérêts du cinéma.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant