Deux blessés dans un attentat suicide à Ryad

le
0

(Actualisé avec revendication de l'Etat islamique) RYAD, 16 juillet (Reuters) - Une voiture piégée a explosé jeudi à un poste de contrôle, près d'une prison de haute sécurité de Ryad, la capitale saoudienne, tuant son conducteur et blessant deux agents de sécurité, a fait savoir le ministère de l'Intérieur. L'attentat a été revendiqué par les djihadistes de l'Etat islamique. Le mouvement s'était déjà attribué la responsabilité des deux attentats suicide commis en mai contre des mosquées chiites de l'est du pays qui ont fait 25 morts. "Alors que des agents de sécurité se trouvaient à un checkpoint, rue Ha'er, à Ryad, ils ont ordonné au conducteur d'un véhicule suspect de s'arrêter. Le conducteur a déclenché une explosion qui a entraîné sa mort", dit le ministère de l'Intérieur en ajoutant que deux agents avaient été blessés. Plusieurs centaines d'islamistes sont détenus à la prison d'Ha'er. "Que les prisonniers musulmans d'Ha'er et d'ailleurs sachent que nous n'aurons pas de repos tant que nous n'aurons pas mis fin à leur détention", dit l'Etat islamique dans son message de revendication diffusé sur internet. (Hadil Al Saïegh et Angus McDowall; Eric Faye et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant