Deux Autrichiens gardés à vue après une avalanche

le
0

MARSEILLE (Reuters) - Deux Autrichiens se présentant comme les guides d'un groupe de onze skieurs de randonnée victimes d'une avalanche mortelle mercredi dans les Hautes-Alpes ont été placés en garde à vue jeudi, a-t-on appris auprès du parquet de Gap.

Le parquet de Gap a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire après la mort de trois membres de ce groupe dans la coulée de neige. Un quatrième, également enseveli, a été hospitalisé en urgence à Grenoble.

"Il a été décidé d'entendre ces deux hommes dans le cadre d'une garde à vue qui a débuté en fin de matinée, compte tenu des délais prévisibles des auditions et de la nécessité de recueillir dans le même temps de nombreux témoignages, et afin de leur faire bénéficier au maximum de leurs droits", a dit Raphaël Balland, procureur de la République de Gap.

L'enquête doit déterminer si les conditions de sécurité ont été respectées, a-t-il ajouté.

D'autres auditions étaient prévues jeudi, "y compris de personnes qui n'appartenaient pas à ce groupe mais qui ont assisté à l'avalanche", a précisé le parquet de Gap.

L'avalanche s'était déclenchée dans le secteur du col Emile Pic, à plus de 3.000 mètres d'altitude. Les victimes sont de nationalités autrichienne et italienne.

(François Revilla, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant