Deux attentats suicide font huit morts au Nigeria

le
0
    MAIDUGURI, Nigeria, 29 octobre (Reuters) - Au moins huit 
personnes ont été tuées samedi dans deux attentats suicide dans 
la ville de Maiduguri dans le nord-est du Nigeria au coeur d'une 
insurrection islamiste menée par le groupe Boko Haram. 
    Les deux attaques n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat 
mais elles portent les signes habituels de l'organisation 
djihadiste. 
    La première explosion a été provoquée par une femme kamikaze 
à 06h00 GMT devant le camp de Bakasi qui accueille des personnes 
déplacées dans les faubourgs de Maiduguri, provoquant la mort de 
cinq hommes et blessant onze femmes, indique l'armée dans un 
communiqué. 
    A peu près au même moment, une autre femme a déclenché la 
bombe qu'elle portait alors qu'elle s'apprêtait à pénétrer dans 
un dépôt de carburant de la compagnie pétrolière NNPCC, tuant 
trois personnes, précise l'armée. 
     
 
 (Lanre Ola, Ahmed Kingimi et Kolawole Adewale; Pierre Sérisier 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant